CHAPITRE:

EN PARLANT DE TRAVAIL

UN EXTRAIT

Ce que les gens ne savent pas quand on évoque les hommes des cavernes, c'est qu'ils étaient nombreux à avoir une routine de bureau. Pas tous les hommes des cavernes, bien sûr. Certains avaient choisi une profession libérale, comme les chasseurs de sangliers ou les cueilleurs de baies, quand ils ne gravaient pas dans les gourdins des appellations aussi éloquentes que « L'homme à femmes 3000 ». Mais pour le reste, les hommes des cavernes se réveillaient tous les matins, se rendaient dans un autre coin de la grotte et se mettaient à l'ouvrage, faisant un travail pour lequel ils réclamaient une juste rémunération. L'histoire a fait preuve d'une terrible négligence à l'égard de ces hommes. En Savoir Plus

Ce que les gens ne savent pas quand on évoque les hommes des cavernes, c'est qu'ils étaient nombreux à avoir une routine de bureau. Pas tous les hommes des cavernes, bien sûr. Certains avaient choisi une profession libérale, comme les chasseurs de sangliers ou les cueilleurs de baies, quand ils ne gravaient pas dans les gourdins des appellations aussi éloquentes que « L'homme à femmes 3000 ». Mais pour le reste, les hommes des cavernes se réveillaient tous les matins, se rendaient dans un autre coin de la grotte et se mettaient à l'ouvrage, faisant un travail pour lequel ils réclamaient une juste rémunération. L'histoire a fait preuve d'une terrible négligence à l'égard de ces hommes. À votre avis, qui triait les bâtons et classaient les dents des animaux ? À votre avis, qui en voyant trotter un renne dans le sud de la France, au lieu de penser « Génial, à manger », s'est dit : « Génial, aide visuelle ! » Les tout premiers employés de bureau de la planète, voilà ce qu'ils étaient. Le besoin impérieux de l'Homme de produire - pour exceller et se rendre utile - remonte à bien plus loin qu'on ne le pense. Ce qui implique que ce que vous faites pour gagner votre vie se rapproche probablement plus du plus vieux métier du monde que de celui que vous avez toujours qualifié de « plus vieux métier du monde ». Probablement. Des milliers d'années plus tard, il est certes plus difficile de réussir dans le monde moderne (quelques pagnes ne suffisent plus à faire une ligne de vêtements), mais les humains veulent plus ou moins ce que l'on a toujours voulu : trouver sa place dans la vie de la grotte. C'est l'environnement de travail qui a évolué. C'est l'environnement de travail qui est en mouvement perpétuel. Et c'est encore l'environnement de travail qui est au centre des onze histoires compilées dans ce livre. Ici, quelques-uns des auteurs les plus talentueux (dont deux sont également chanteurs-compositeurs) se retrouvent dans une espèce de bureau virtuel pour se poser la même question : Que signifie 'aller au travail' de nos jours ? Comme ils le feraient dans la vraie vie, ces auteurs ont tous décoré leur bureau à leur goût. Certains ont eu recours à la fiction, d'autres ont préféré l'autobiographie et les derniers ont opté pour la poésie. Mais chaque chapitre partage un mur thématique avec le suivant. Organisé sous forme d'essaims connectés, ce livre se penche sur les défis contemporains de l'encadrement, de la création, de la compétition et même de l'ennui. Ces histoires se déroulent au coin des rues et dans des salles de classe, dans des parkings et dans les bars. Et parce ce bureau virtuel est occupé par des écrivains, une espèce humaine plutôt exigeante, il règne en ce lieu une mélancolie ambiante, la nostalgie de l'époque des photocopies chaudes et des moquettes épaisses. Et ils ne sont pas seuls. Ouvrez les émoticônes de votre téléphone, et vous y verrez une disquette, un stylo-plume, un téléphone à touches et un Rolodex. Et pendant que nous avions le dos tourné, l'odeur du café brûlé et la sonnerie de bourrage du fax ont fusionné avec notre schéma du monde. Le temps a enveloppé le banal et lui a donné du sens. Ce qui nous ramène à nos amis, les hommes des cavernes. Bien qu'ils aient certainement sur le moment ressenti la satisfaction de maîtriser leur art - c'est sûr qu'ils savaient tendre les peaux d'animaux comme personne - ils ne pouvaient pas se douter qu'un jour leurs descendants arpenteraient de sombres grottes en admirant leurs œuvres. Comment l'auraient-ils pu ? Et comment savoir aujourd'hui quels éléments de l'environnement de travail moderne résisteront à l'épreuve du temps ? J'imagine que le legs professionnel que nous laisserons derrière nous sera plus d'ordre organisationnel, un univers dont vous découvrirez les facettes dans les chapitres que vous êtes sur le point de lire. Une fenêtre sur la manière dont nous allions au travail, la manière dont nous conjuguions passion avec obligation et créativité avec structure. Ainsi est l'environnement de travail moderne, imaginé différemment par onze esprits créatifs. Entrez, s'il vous plaît. La réunion est sur le point de commencer. On n'attendait plus que vous ! Close